mu - Chaotic Kingdoms, (pas du tout) juste avant l'alpha

29 novembre 2011    Héros en Errance, game design

On y est presque !\ Chaotic Kingdoms, le premier jeu web basé sur l'univers et projet Héros en Errance est presque... en alpha. D'accord, on y est pas encore tout à fait. Mais ça avance !\ Pour fêter ce presque non-évènement, j'me suis dis qu'un article présentant le game design actuel pourrait m'aider à remplir le blog.

Paix: n.f., intervalle entre deux guerres

Chaotic Kingdoms prend place dans une époque technologiquement proche de notre Haut Moyen Âge. Différentes nations s'y disputent des bouts de terre enrichie par l'anciennement omni-présent Empire storrelien. Ce dernier, à la manière de l'empire romain, couvrait une grande partie du Vieux Continent et avait réuni les découvertes et avancées des différents peuples et éthnies présentes. Depuis sa chute, brutale et inattendue, c'est le chaos.

Sur ces ruines encore fûmantes, le Grand Empereur Sertor fonde l'empire carlédien. Sertor et ses descendants après lui se targuent de diriger le vrai successeur de Storrel. Ce nouvel empire possède les mêmes richesses, les mêmes méthodes, de hauts niveaux de santé et d'éducation, seule la capitale a changée : la magnifique Storrel, devenue champ de bataille recelant de nombreux trésors, a laissé sa place à Carlède située plus à l'Est, à l'intérieur des terres impériales.

A l'Ouest de l'ancienne métropole, l'Alliance de Sennvald regroupe de nombreux rois et seigneurs de guerre alliés militairement afin de lutter contre leurs nombreux ennemis, notamment Carlède. Le plus fameux d'entre eux, et aussi initiateur du Pacte de Sennvald, est Caribald, fils illégitime du dernier empereur storrelien. La vie y est courte et difficile, mais chaque homme est libre et le statut d'esclave n'existe pas.

Mais assez parlé de personnalités importantes. Parlons maintenant des personnes de basses naissances: les personnages-joueurs. Et vous allez vous étriper pour le compte de ces illustres dirigeants.

3> OMG WHERE'S THE BACKWARDS 3 KEY ?!

Les joueurs, répartis dans différentes parties à durée variable, vont devoir communiquer avec les autres joueurs de leurs escouades et de leurs compagnies (avec qui ils partagent la vision, quand même) afin d'élaborer des stratégies. Le but est bien sûr de remporter la partie et, si on a bien réussi notre boulot, de démarrer une autre partie.

C'est un jeu tour par tour où les actions entreprises peuvent avoir :

  • une récupération (recover) : un nombre de tours pendant lesquels le personnage ne peut rien faire;
  • une recharge (cooldown) : un nombre de tours pendant lesquels l'action ne peut pas être réutilisée.

Les joueurs doivent donc jouer avec les timings des différents personnages en joute.

Sans partir dans le jeu d'échecs, le but est d'avoir un jeu relativement "carré". La manifestation principale de ce désir est l'absence d'aléatoire lorsqu'il y a absence de prise de risque. L'attaque par défaut touche automatiquement, seules son attaque et la défense de la cible influent sur les dégâts occasionés. Il n'y a pas non plus de principe de "proc" et presque aucune persistance (en tout cas, pas sur l'équipement et l'expérience des personnages).

Autre principe important, lors de la création d'une partie, la durée des tours est variable. Pour l'instant, nous mettons en avant deux choix : le mode long (une heure) et court (dix secondes). L'idée actuelle autour de ça est qu'un joueur puisse jouer, en même temps, dans une partie longue et/ou dans une partie courte.

"In vanilla, Shamans were so INSANE !"

On a fait le pari d'avoir des métiers (classes) asymétriques par factions. On y croit. On espère que vous aussi.\ A l'heure actuelle, on a onze actions communes identiques et neuf actions spécifiques. Dans les neuf actions, un bon paquet d'entre elles se ressemblent.

Un simple listing des métiers des deux premières factions de CK :

  • Empire carlédien : héraut de bataille (crowd control/support), homme d'armes (tank/mêlée), patrouilleur (distance), alchimiste de bataille (crowd control/support);
  • Alliance de Sennvald : maraudeur (mêlée), éclaireur (distance), thaumaturge (crowd control), protecteur (tank/support).

Mon avis actuel, c'est que Sennvald a un potentiel de dégâts directs un peu plus élevé, alors que le héraut de bataille carlédien possède un crowd control un poil plus efficace.

So You Want To Be A Pixel Artist ?

Do you ?

Graphiquement, Fred fait du très beau boulot sur le design web et les différents éléments d'interface. On vous montrera un jour. Implorez-nous, pauvres mortels !\ Moi, je fais ce que je peux pour faire du pixel art correct. En jeu, la vue représente la carte de la partie actuelle, les personnages, le brouillard de guerre, tout ça en vue isométrique. Donc, c'est avec les moyens du bord, mais on aura au moins des couleurs en concordance avec l'interface.

Outro

Aucune inspiration pour le nom de ce chapitre.

Le cœur du jeu sera codé pour la première phase de l'alpha, que l'on va appeler alpha1 pour des soucis d'économie de pixels. Mais on a pas prévu d'inviter nos potes, pas encore, c'est trop tôt. Donc, pour les premiers retours, c'est pas tout de suite, mais ça va venir.

Si vous passez par là, aidez-nous, pauvres âmes errantes, donnez-nous votre avis !

J'vais finir cet article un peu brutalement, mais c'est pas le dernier sur Chaotic Kingdoms, donc ce n'est qu'un aurevoir, mes frères...