mrak - Lost Souls, post mortem

11 avril 2012    Héros en Errance, game design

Ouais, on a abandonné un jeu.

Un concept fausse bonne idée

Le projet était une tentative d'adapter le concept de Versus Fighting (genre Street Fighter au hasard) au tour par tour, le tout s'inspirant du système STRAY pour les caractéristiques, compétences, etc. Je voulais récupérer le mind game de ce genre de jeu en enlevant l'apprentissage technique qui peut se révéler très long (j'ai pas dis inintéressant).

Bon, au final, j'ai pas vu sur le moment que le mind game d'un Street est notamment possible parce que :

  • c'est en temps réel et les réflexes rentrent en compte (on peut donc analyser les anciennes parties de son adversaire et apprendre ses réflexes);
  • c'est en temps réel et on peut mettre la pression sur son adversaire pour qu'il perde son sang-froid et qu'il fasse une connerie pour le punir ensuite;
  • blablabla.

Les rounds, l'initiative et la dissimulation sont sur un bateau...

... et tout le monde tombe à l'eau.

Il y a un truc dont je me suis rendu compte avec ce bordel, c'est que le système de rounds, initiative, d'annonce, de dissimulation d'actions, enfin bref, ça marche pas. Ça marche pas.

Voilà, en quelques lignes, le concept qui ne me plaît plus tant que ça :

  • chaque combat est divisé en tour ;
  • chaque tour est divisé en différentes phases :
    • phase de déclaration : on choisit son attitude pour le tour à venir (défensif, prudent, équilibré, agressif, violent) ;
    • phase d'initiative : on tire son initiative ;
    • phase d'action : 4 rounds/passes où chaque personnage peut exécuter une ou deux actions (suivant la complexité) ;
    • phase de conséquences : différents "calculs" et applications de règles ;
  • LE truc de Lost Souls : le personnage qui n'a pas l'initiative choisit ses actions en premier, son adversaire reçoit (lorsque c'est à lui de choisir ses actions) un indice sur les actions préparées par le premier.

Le but était de faire une sorte de guerre d'informations basée sur le bluff, sur le brouillage, la tromperie, etc. Ça n'a pas marché, en tout cas pas sous cette forme.

On fait le bilan, calmement

Quand même, un peu de positif.

On a eu de plutôt bons retours sur la construction du jeu : on possède une équipe de personnages, on défie un autre joueur, ça lance un combat avec la possibilité de jouer très rapidement si l'autre joueur est connecté. On prépare la même structure pour le projet post-LS.

L'autre enseignement que l'on a tiré : c'était pas une mauvaise idée de tenter d'adapter le système STRAY. La base n'est pas si complexe que ça et ça permet de tester le système sous une autre forme, avec des gens différents, dans une optique différente. A refaire.

On revient bientôt.